Betschdorf et Soufflenheim - Sainte Lucie ouvre la marche

© Photos : Adean/OTSI/Déco-Photo
© Photos : Adean/OTSI/Déco-Photo
A-  |  A+
Accès au contenu enrichi :Vidéo
En Alsace du Nord, magnifique pays de forêts, Betschdorf et Soufflenheim accueillent celle par qui vient la lumière.

Les deux villages, mondialement connus pour leurs poteries, mettront à l’honneur, cette année, la vierge et martyre du début du 4ème siècle. La fête de Sainte Lucie, à l’origine, correspondait au solstice d’hiver, dans l’hémisphère nord, quand les jours commencent à rallonger. Le récit des épreuves subies par cette incarnation de l’esprit de lumière nous la montre subissant nombre de tortures qui ne l’affectent pas. Même les flammes du bûcher ne peuvent l’atteindre et elle ne succombera sous le coup d’une épée enfoncée dans sa gorge par son tortionnaire qu’après avoir reçu la communion du prêtre (elle l’aurait gardée… en travers).
En Alsace, sa fête fut incorporée dans le folklore de Noël via le personnage de Christkindel, qui soumet l’ombre apparue sous les traits du Hans Trapp et distribue des friandises aux enfants méritants.

Les potiers de Betschdorf et de Soufflenheim mettront ainsi en place, le soir du 21 décembre, des animations dans leurs ateliers en aménageant des chemins lumineux à l’extérieur de leurs boutiques et en éclairant les intérieurs avec des bougies. Les visiteurs seront accueillis avec du vin chaud ou d’autres boissons revigorantes, des bredle ou des christstollen. Christkindel et le Hans Trapp seront présents dans les rues des deux villages lors de cette soirée placée sous le signe festif d’un joyeux retour à la lumière.


Coordonnées

Tél. : 03 88 06 59 99

Vidéo


Focus

Dites-le en céramique

La maison Wehrling, installée à Soufflenheim, veille à préserver la tradition alsacienne dans la fabrication de ses poteries. Peggy Wehrling nous apprend ainsi que son établissement produit une grande variété de moules à kougelhopf faits main en reproduisant les modèles classiques : étoile, sapin… De même, elle fait réaliser de petits sujets de Noël comme les mannele, reproduisant ces petits bonshommes briochés préparés par les boulangers pour la Saint-Nicolas. Une commande de l’Office de Tourisme de Strasbourg, qui apprécie le style de la maison. Quelques (petits) écarts cependant avec les terrines à baeckeoffe, qui prennent des teintes gaies (orange) décorées de petits cœurs peints de motifs imitant le kelsch. Elle a créé de même une couronne de l’Avent sur le thème de la gourmandise, parée de bretzels, springerle, pain d’épices… sans oublier les bougies, le tout en céramique. Sans danger de se brûler, tout pour le plaisir des yeux !

Tél. : 03 88 86 65 25
www.potiers-alsace.com