St Nico & Co La saga

© N. Brunet
© N. Brunet
A-  |  A+
Accès au contenu enrichi :VidéoDiaporama
Le solstice d’hiver, tant espéré chaque année, marque le retour éclatant de la lumière. En attendant, les quatre semaines de l’Avent deviennent un théâtre à l’échelle cosmique où les plus grandes figures de la Nativité se préparent à modifier le cours du monde.

Saint Nicolas super star, héros tout en un

C’est le plus populaire de tous les saints. Une force tranquille pour un succès planétaire. Ses fans se comptent par millions. Cet évêque multicartes a tellement de miracles à son actif qu’on en perd le compte. Les jeunes, bien sûr, forment le gros de ses followers. Reconnaissable entre toutes les figures de Noël, il se distingue par sa vénérable barbe blanche et par sa mitre aux super pouvoirs car c’est par elle qu’il est connecté aux puissances d’en haut. C’est lui le boss qui, avec son bâton recourbé, fait pièce aux forces démoniaques de la nuit. Saint Nicolas de Myre, protecteur des enfants, des veuves, des faibles et des prisonniers est le seul qui sut neutraliser le redoutable Hans Trapp et l’enchaîner afin de mettre un terme à toutes ses forfaitures. Sa crosse, symbole de la foi, lui donne le pouvoir de recréer les êtres. Elle a plus de puissance que tous les sabres laser et autres bibelots de science-fiction, renvoyant les chevaliers Jedi à leur petit carré de sable.

Certaines légendes racontent qu’il voyage dans les airs suivi du Peckeresel, son âne volant à moteur ionique, qu’il laisse en haut des cheminées avant d’aller rendre visite aux familles, sa hotte pleine à ras bord de friandises et de cadeaux. Tout l’empire galactique lui fait allégeance car, autant par sa puissance de feu redoutée que par sa bienveillance, il est le garant des équilibres du monde.



Diaporama

[Not a valid template]

Vidéo


Focus

Un as du téléportage :

Notre super saint se distingua en ressuscitant trois petits enfants hachés menu cachés dans le saloir d’un boucher anthropophage. Mais ce n’est qu’une mise en bouche (sans jeu de mots facile) parmi une longue liste de miracles. Il vole au secours des marins dont les bateaux courent au naufrage. Il entre dans le songe de l’empereur Constantin pour lui demander la grâce d’officiers injustement condamnés à mort. Il vient en aide aux jeunes filles de parents cupides qui les poussent à se prostituer en les dotant lui-même, afin qu’elles puissent se marier honorablement. Il assiste les corporations, les avocats, les célibataires… Il est partout à la fois, avec un pic de présence le 6 décembre où le big boss humanitaire est réclamé, acclamé, partout où ses pas le portent. On comprend qu’il soit si souvent représenté en pain d’épices, hommage du ventre comme du cœur au plus aimé de tous les saints.